La Star Académy - Site officiel de l'émission télévisuelle : staracademy.tf1.fr

> Accueil > Annuaire > Emissions TV > La Star Académy - Site officiel de l'émission télévisuelle : staracademy.tf1.fr


1erePlace - Agence spécialiste de la relation presse et du netlinking

Solutions internationales
haut-de-gamme

downarrow
bglogo1

Une agence au service de votre performance

Relation presse et netlinking

rocket

Une offre sur-mesure

Chaque projet est unique, c'est pourquoi nous travaillons efficacement au quotidien à chaque problématique que vous rencontrez.

stats

Opportunités internationales

Car vos projets ont une portée hors de nos frontières, nos offres vous accompagnent aux portes de tous les pays dont vous avez besoin.

gears

De véritables valeurs

Loin d'un objectif de quantité, notre agence s'engage humainement et éthiquement à vos côtés dans un soucis de qualité et de satisfaction.

group

Interlocuteur unique

Avoir un interlocuteur unique vous permet d'avancer sereinement et d'être bien accompagné tout au long de vos campagnes.

bolt

Une équipe multilingue

Pour vous apporter une expertise poussée sur les marchés étrangers, notre équipe est capable d'échanger dans de très nombreuses langues.

Nos partenaires médias

Plus de 10 000 supports sur 35 pays

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Nous les accompagnons

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Contactez-nous et tentez l'expérience du sur-mesure !

Nom de l'entreprise

Nom & Prénom du contact

E-mail

Numéro de téléphone

Dites nous en plus sur vous et vos besoins

Groupe Lavisibilite

22 route de Nanfray

74960 Annecy

commercial@1ereplace.com 04 50 11 72 96

Suivez-nous



La Star Académy - Site officiel de l'émission télévisuelle

Vu
 5067
Out
 129
In
 0
PR
Pagerank 0 : indice de popularité Google
 Visiter
La Star Académy - Site officiel de l'émission télévisuelle
Star Academy est une émission-jeu française de télé réalité diffusée sur TF1 depuis octobre 2001 et présentée par Nikos Aliagas.

Patrick Le Lay, PDG de TF1, après avoir fortement critiqué la chaîne concurrente M6 et sa « télé poubelle » en avril 2001 (c'est ainsi qu'il qualifiait l'émission Loft Story de M6 où une certaine Alexia Laroche-Joubert travaillait), crée sa première émission de télé réalité en adaptant le concept américain « Fame » (lire l'article en anglais) de la NBC (inspiré lui même d'American Idol), sous le nom Star Academy. C'est en octobre 2001 que le public découvre pour la première fois le château de Dammarie-lès-Lys (adresse : Château des Vives-Eaux, 176 rue des Vives-Eaux, 77190 Dammarie-les-Lys), point central d'une émission qui dure quatre mois avec chaque année 16 (ou 18 depuis 2004) nouveaux élèves-candidats.

Un élève est éliminé chaque semaine pendant l'émission (appelée prime pour prime time) de deux heures chaque vendredi soir à partir de 20h50 sur TF1, par le vote des téléspectateurs (par le biais d'appels surtaxés), mais aussi par celui des autres participants. Au terme des quatre mois d'émission, durant lesquels il reçoit des cours de danse, de chant, d'expression scénique, de théâtre, etc., le (la) gagnant(e) signe un contrat pour produire ses disques sous licence, organiser ses concerts et gérer son image, avec une avance sur recette d'un million d'euros.

L'émission est déclinée en plusieurs formats :

une émission quotidienne d'environ 50 minutes, en access prime-time, présentée par Nikos Aliagas, et proposant un résumé des principaux événements de la veille ;
un prime hebdomadaire de 2 heures, pendant lequel les élèves se produisent sur scène, en direct, avec des artistes invités, et à l'issue duquel un des candidats est éliminé suite au vote des téléspectateurs et des autres participants ;
une chaine évènementielle permet également de suivre la vie des élèves dans le château 22h/24 (Le live 22/24).
L'émission a, d'après des systèmes de mesure d'audience comme Médiamétrie, un grand succès auprès des français : la finale de la quatrième édition de la Star Academy, en décembre 2004, a attiré quelque 11,5 millions de téléspectateurs.

L'émission permet au gagnant de commencer une carrière de chanteur. Jenifer, la première gagnante, a depuis 2001 beaucoup de succès auprès des jeunes. Par contre, le public de Nolwenn Leroy, gagnante en 2002, est plus âgé. Nolwenn Leroy a terminé deuxième de l'Eurobest en 2003. La carrière d'Élodie Frégé, gagnante en 2003, commence par sa victoire au Worldbest en 2004.

Malgré son succès commercial, l'émission n'est pas épargnée par les critiques, au nombre desquels figurent la remise en question de la qualité de la Star Academy comme grande école du show-business, le caractère intelligent ou voyeuriste de l'émission, et l'existence souvent mentionnée mais non avérée de trucage des votes ou de favoritisme (cf. section sur les controverses et débats plus bas).

Pour essayer de lutter contre ce renouveau de la critique, les producteurs de l'émission ont essayé de faire évoluer l'émission par le recrutement d'élèves compositeurs. Cette tendance était déjà visible dans le passé (Emma Daumas et Élodie Frégé par exemple), mais est très largement montée en puissance lors de la saison 2006 avec le recrutement d'élèves comme Marina, Gaël, Jean-Charles ou Ely. De tous ces élèves, c'est surtout Marina que les producteurs ont voulu mettre en avant en tant que compositeur-interprète, notamment en lui laissant la possibilité de chanter en direct ses propres compositions, écrites spécialement pour l'occasion.

La controverse oppose ceux qui voient en la Star Academy une grande école du show-business révélatrice, voire créatrice de talents à ceux qui pensent qu'elle ne fait que créer des talents éphémères ou recruter des élèves déjà professionnels.

Les détracteurs évoquent souvent le caractère préfabriqué des stars lancées à grands renforts de publicité et de campagnes marketing, comme Renaud qui fustige l'émission dans une de ses chansons (Loin des stars académiques et des pop stars de mes deux / Qui sont un peu à la musique ce que le diable est au bon dieu). Ils voient dans le récent échec de la gagnante de la saison 5, Magalie, la preuve d'un essoufflement de la Star Academy.

D'autres mentionnent que les candidats les plus durables dans l'émission seraient ceux vivant sur des compétences artistiques acquises avant leur entrée au château. Ils taxent les équipes de casting de TF1 d'un recrutement d'élèves déjà professionnels, qui seraient « mélangés » à des élèves non-professionnels uniquement destinés à représenter la diversité des « socio-types » du public de la Star Academy, mais rapidement éliminés.

Les défenseurs de la Star Academy soulignent au contraire le rôle d'accélérateur de carrière de l'émission. Ils insistent aussi sur le rôle d'incitation au développement artistique que jouerait l'émission auprès de nombreux jeunes désireux de passer les castings, et s'inscrivant à des cours de chant pour s'y préparer

Publicités