Jennifer López - Site officiel de la chanteuse RNB : www.jenniferlopez.com

> Accueil > Annuaire > Artistes / Groupes > R'N'B > Jennifer López - Site officiel de la chanteuse RNB : www.jenniferlopez.com


Jennifer López - Site officiel de la chanteuse RNB

Jennifer López - Site officiel de la chanteuse RNB
Jennifer López est une actrice, productrice et chanteuse américaine (d'origine portoricaine, "boricua") née le 24 juillet 1969 à Castle Hill dans le Bronx, New York. Elle a pour pseudonyme J. Lo.

Son père, David Lopez, est informaticien et sa mère, Guadalupe, puéricultrice. Ils sont d'origine portoricaine. Jennifer a 2 sœurs : Lynda (journaliste) et Leslie (professeur).

Toute petite, 5 ans, elle suit des cours de danse, tout en suivant un peu plus tard les très sévères cours d'école catholique du Bronx d'abord la Holy Family School puis le lycée Preston pour filles. « J'ai fréquenté pendant 12 ans des écoles catholiques. Tous les soirs, je priais Dieu pour qu'il m'aide à sortir de là. La religion était en fait mon seul recours. » Le sport lui réussit également (elle pratique le tennis et la gymnastique).

Elle commence sa carrière d'actrice à l'âge de seize ans, elle fait ses débuts en tant que danseuse dans des spectacles musicaux, elle est remarquée par des agents lors d'une audition et tourne son premier film, en 1986, My little girl. Elle joue par la suite dans la série américaine Livin'Colors pendant quelques saisons. Jennifer suit en même temps des cours de danse et rêve de devenir Madonna ou Janet Jackson. C'est sa participation dans Money Train qui lui ouvre les portes de la célébrité. Jennifer enchaîne les rôles qui la placent comme la star latino la plus prisée d'Hollywood.

L'année 1995 marque ses vrais débuts au cinéma avec My Family de Gregory Nava. Ce premier rôle ne laissa pas la critique indifférente puisqu'elle se voit citée à l'Independent Spirit Award. L'année suivante, elle remporte un concours pour incarner le rôle-titre du film Selena, qui retrace la vie de la populaire chanteuse Mexicaine Selena Quintanilla Perez. Sa participation est très remarquée et elle décroche une nomination aux Golden Globe Awards. Elle tourne, la même année, U Turn, Anaconda et Blood and Wine.

Elle a épousé le chef cuisinier Ojani Noa[2] le 22 février 1997 et ils ont divorcé en janvier 1998.

En 1998, elle joue avec George Clooney dans Hors d'atteinte et reçoit des éloges pour son jeu d'actrice. Elle divorce la même année de son premier mari, Ojani Noa, mannequin.

Jennifer Lopez veut tout faire : chanter, danser et jouer la comédie. En juin 1999, elle sort son album On the six qui lui vaudra 2 nominations aux Grammy Awards dans la catégorie "Meilleure Chanson Dance" pour les chansons "Waiting For Tonight" et "Let's Get Loud" et une nomination aux Latin Grammy Awards dans la catégorie "Meilleur vidéo-clip" pour "No Me Ames" en duo avec Marc Anthony.

En décembre 2001, Jennifer est arrêtée avec son fiancé de l'époque, le rappeur Puff Daddy, après une fusillade dans un night-club de New York. Elle mettra fin à leur relation peu de temps après.

Suivra un mariage express avec Chris Judd, un de ses danseurs. Elle fréquentera ensuite l’acteur Ben Affleck avec qui elle se fiance. Ils se sépareront en janvier 2004.

Sa carrière, jalonnée de scandales, marche bien. Elle devient un sex-symbol, notamment grâce à ses fesses que les filles jalouses traitent de gros popotin. Jennifer Lopez devient l'actrice latine la mieux payée d'Hollywood avec un cachet de 15 millions de dollars par film.


J. Lo et Marc Anthony en 2006Le 5 juin 2004 elle a épousé le chanteur Marc Anthony (avec qui elle avait fait le duo No me ames en 1999 sur son premier album On The 6), le plus populaire chanteur de salsa de sa génération, également chanteur de titres pop qui ont marché aux Etats-Unis et du titre I want to spend my lifetime loving you (du film Le Masque de Zorro) en duo avec Tina Arena. Ils refont un duo ensemble, Escapemonos sur l'album de Marc Amar sin mentiras qui sera réorchestré en salsa sur l'album Valio la pena.

En 2005, Jennifer Lopez sort un cinquième album intitulé Rebirth (2 ,1 millions d'exemplaires vendus à ce jour) dont sont extraits Get Right et Hold You Down en duo avec Fat Joe. Sortent également ses films Sa mère ou moi ! où elle donne la réplique à Jane Fonda (n°1 au box-office américain à sa sortie en salles), et Une vie inachevée, avec Robert Redford et Morgan Freeman

Jennifer Lopez a récemment tourné 2 films indépendants, El Cantante (où elle donne la réplique a son époux) et Bordertown qui sortiront dans les salles en 2007. Elle a également fini l'enregistrement de son premier album entièrement en espagnol, intitulé Como Ama Una Mujer, qui est sorti le 27 mars 2007 sous la houlette du producteur/compositeur Estéfano (Ricky Martin, Paulina Rubio, Thalia, etc) et dont le premier single intitulé "Qué Hiciste" est déja diffusé en radios. Lopez est d'ailleurs la première artiste à pouvoir classer un vidéo-clip en espagnol - celui de Qué Hiciste - en pôle position du classement de Total Request Live, l'émission de la chaîne MTV qui évalue la popularité des chansons (le record était détenu par Shakira qui avait hissé son tube La Tortura en 3e place). Par ailleurs, elle travaille aussi sur son prochain album en anglais, Brave, prévu pour le 9 octobre 2007, avec notamment le producteur en vogue Swiss Beatz (connu pour avoir travaillé sur le dernier album de Beyoncé). Le premier extrait est "Do it well" aux USA et "Hold It, Don't Drop It" en Europe. Elle tournera prochainement aussi un drame musical, American Darlings, avec Nicole Kidman. Son Album "Brave" est un fiasco , on parle de la fin de sa carriére musicale tellement les chiffres sont décevants en effet seulement 50 000 exemplaires en une journée et un des démarrages le plus mauvais de l'année vu que cet album met fin à son contrat avec sa maison de disques , les patrons de sony ont décidé de ne pas renouveler son contrat .

Discographie :
1999 : On The 6
2001 : J.Lo
2002 : J To Tha L-O : The Remixes
2002 : This Is Me... Then
2005 : Rebirth
2007 : Como Ama Una Mujer
2007 : Brave

Publicités