Daniel Balavoine - Site officiel du chanteur français, catégorie Pop : www.dbalavoine.com

> Accueil > Annuaire > Artistes / Groupes > Pop > Daniel Balavoine - Site officiel du chanteur français, catégorie Pop : www.dbalavoine.com


1erePlace - Agence spécialiste de la relation presse et du netlinking

Solutions internationales
haut-de-gamme

downarrow
bglogo1

Une agence au service de votre performance

Relation presse et netlinking

rocket

Une offre sur-mesure

Chaque projet est unique, c'est pourquoi nous travaillons efficacement au quotidien à chaque problématique que vous rencontrez.

stats

Opportunités internationales

Car vos projets ont une portée hors de nos frontières, nos offres vous accompagnent aux portes de tous les pays dont vous avez besoin.

gears

De véritables valeurs

Loin d'un objectif de quantité, notre agence s'engage humainement et éthiquement à vos côtés dans un soucis de qualité et de satisfaction.

group

Interlocuteur unique

Avoir un interlocuteur unique vous permet d'avancer sereinement et d'être bien accompagné tout au long de vos campagnes.

bolt

Une équipe multilingue

Pour vous apporter une expertise poussée sur les marchés étrangers, notre équipe est capable d'échanger dans de très nombreuses langues.

Nos partenaires médias

Plus de 10 000 supports sur 35 pays

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Nous les accompagnons

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Contactez-nous et tentez l'expérience du sur-mesure !

Nom de l'entreprise

Nom & Prénom du contact

E-mail

Numéro de téléphone

Dites nous en plus sur vous et vos besoins

Groupe Lavisibilite

22 route de Nanfray

74960 Annecy

commercial@1ereplace.com +33 4 50 11 72 96

Suivez-nous



Daniel Balavoine - Site officiel du chanteur français, catégorie Pop

Vu
 6875
Out
 45
In
 0
PR
Pagerank 0 : indice de popularité Google
 Visiter
Daniel Balavoine - Site officiel du chanteur français, catégorie Pop
Daniel Balavoine, né à Alençon (Orne) le 5 février 1952 et mort le 14 janvier 1986 à Gourma-Rharous (Mali), est un auteur-compositeur-interprète français.
Dans les années 1970, il participe en tant que choriste à la comédie musicale La Révolution française, puis aux concerts de Patrick Juvet.

Ce dernier lui offre sa chance en le laissant enregistrer une chanson sur un de ses albums. Cela lui permet d'être remarqué par Léo Missir, directeur artistique chez Barclay avec lequel il noue un lien très fort.

Ses deux premiers albums De vous à elle en passant par moi (1975) et Les aventures de Simon et Gunther... (1977) (qui parle de deux frères qui vivent au moment du mur de Berlin) ne rencontrent pas le succès.

Seul le 45 tours extrait de l'album Les aventures de Simon et Gunther..., « Lady Marlène » (sur lequel figure un autre titre, La Porte est close), rencontre un succès d'estime.

Le troisième album, intitulé Le Chanteur (1978), sur lequel figure la chanson éponyme, le fait connaitre du grand public.

Ébloui par la voix de Daniel Balavoine qu'il découvre lors son interprétation télévisée de « Lady Marlène » (1977), Michel Berger reconnait immédiatement en lui le surdoué qu'il lui faut pour jouer le rôle de « Johnny Rockfort » dans l'opéra-rock qu'il projette de monter avec Luc Plamondon, Starmania (1978). Cette participation accroit davantage sa notoriété, avec une image un peu voyou avec « Quand on arrive en ville », et pleine de tendresse avec « SOS d'un terrien en détresse », chanson très technique que Michel Berger a spécialement composée pour lui, alors le seul à pouvoir l'interpréter. C'est également le début d'une grande amitié pour le trio Daniel Balavoine - Michel Berger - France Gall.

Balavoine enchaîne les tubes et son talent créatif, sa voix haut perchée et son sens de la mélodie s'imposent et le classent vite sur le même plan que des grands noms comme Michel Polnareff ou Michel Berger dans le monde de la chanson. Il s'impose aussi juste avant les années Mitterrand en porte parole de la jeunesse[réf. nécessaire].

Durant la première moitié des années 1980 Daniel Balavoine s'impose comme une figure importante de la musique new wave (ou synthpop) en France[réf. nécessaire]. Il émet d'ailleurs des critiques au début de la décennie envers une majorité d'artistes français « établis », qu'il accuse alors de faire de la musique de music hall[réf. nécessaire], pas assez en rapport avec les attentes de la jeunesse, qui tend à se tourner davantage vers la musique anglosaxonne.

Pionnier dans le genre, il est avec Jean Michel Jarre le premier à acquérir en France[réf. nécessaire] à grands frais le sampleur Fairlight en 1984, sorte de synthétiseur assisté par ordinateur dont l'usage façonnera toute la musique des années 80. Sa musique se définit par une mélodie recherchée, des percussions travaillées, et un usage prédominant de sons synthétiques soutenus sur les instruments traditionnels (synthèses proches du violon et de l'orgue), le tout mêlé à des effets synthétiques. S'ajoute à cela son univers rock, genre qu'il affectionne particulièrement (voix écorchée, usage habituel de la guitare électrique...).

Ainsi, il combine tous les atouts de l'auteur-compositeur accompli qui font de lui un monstre audiovisuel incontournable des années 80 au visage attachant de « poupon », au même titre par exemple que Coluche. Ses atouts étant : une musique populaire d'avant-garde donc, mais aussi des textes châtiés et engagés, qui dépeignent astucieusement diverses facettes de la société (célébrité, divorce, enfance, argent et réussite sociale, travail, guerres, drogue, torture, politique, amour, tolérance et racisme, drames humanitaires, vie et mort, etc.), enfin et surtout une voix unique, un timbre inimitable, d'aucuns diront de "cristal", puissante , un tantinet écorchée, et en mesure de couvrir pratiquement trois octaves. Il entre très tardivement en voix de tête, capable de soutenir des notes très aigües avec néanmoins suffisamment de coffre pour qu'un néophyte distingue clairement dans sa voix fine, un timbre masculin.

Sa voix pourrait être de loin comparée à celle de Freddie Mercury, et se démarque clairement de celle de chanteurs comme Michel Polnareff ou Sting, qui s'ils font souvent usage de leur voix de tête, se situent dans des fréquences où Daniel Balavoine aurait simplement mis à contribution sa voix pleine (normale).

De nombreux artistes ont interprété ultérieurement des chansons de son répertoire dont Liane Foly, Léna Ka, Johnny Hallyday, Nicole Rieu, Pascal Obispo, Patrick Fiori, Florent Pagny, Grégory Lemarchal, ainsi que Marie Denise Pelletier avec sa reprise de la chanson « Tous les cris, les SOS » en 1987.

C'est le troisième auteur compositeur disparu qui génère le plus de droits d'auteur en France, derrière Joe Dassin et Michel Berger.

Discographie:
* De vous à elle en passant par moi (1975)
* Les aventures de Simon et Gunther... (1977)
* Le Chanteur (1978)
* Face amour / Face amère (1979)
* Un autre monde (1980)
* Alors heureux ! (1980)
* Balavoine sur scène vol 1 (1981)
* Vendeurs de larmes (1982)
* Loin des yeux de l'Occident (1983)
* Au Palais des Sports (1984)
* Sauver l'amour (1985)

Publicités