Sparks - Site officiel du groupe de Pop-Rock : allsparks.com

> Accueil > Annuaire > Artistes / Groupes > Pop-Rock > Sparks - Site officiel du groupe de Pop-Rock : allsparks.com


Sparks - Site officiel du groupe de Pop-Rock

Sparks - Site officiel du groupe de Pop-Rock
Sparks est un groupe pop-rock fondé par Ron & Russell Mael à Los Angeles en 1968.
Les deux frères Mael s'adjoignent la collaboration du guitariste Earle Mankey et, avec le batteur John Mendelsohn et le bassiste Surly Ralph Oswald, ils enregistrent une démo sous le nom de Halfnelson.

Quelque temps plus tard, Harley Feinstein et le frère de Earle Mankey, Jim Mankey, remplacent les précédents titulaires à la batterie et à la basse. C'est avec cette formation, que le groupe sera signé sur le label Bearsville Records.

C'est toujours sous le nom de Halfnelson, et produit par Todd Rundgren que sort le premier album du groupe (1971), vite réédité sous l'appellation "Sparks" (1972) - le groupe vient de changer de nom - Le sens de l'humour dadaïste de Sparks atteint sa pleine maturité sur l'album Woofer In Tweeter's Clothing (1973). Ces deux albums sur Bearsville, bien que pépites indispensables, s'avèrent être des flops complets, ce qui incite Ron et Russel à tenter de poursuivre l'aventure Sparks en Europe.

Aussi, en 1974, Ron et Russell quittent la Californie et partent pour le Royaume-Uni. Ils s'établissent à Londres, et, managés par John Hewlett, ils signent avec le label Island Records et reforment Sparks avec des musiciens britanniques recrutés par le biais de petites annonces. L'album Kimono My House (1974) qui en découle est produit par Muff Winwood et ce Lp marque le début d'une grande aventure musicale.

Les musiciens britanniques engagés alors, sont : le bassiste Martin Gordon, le guitariste Adrian Fisher & le batteur Dinky "Norman" Diamond. Ce Lp Kimono My House est d'emblée un succès critique et populaire et le titre qui en est extrait, This Town Ain't Big Enough For The Both Of Us, se classe #2 dans les charts britanniques.

Cette réussite est confirmée dans la foulée par deux autres joyaux produits, eux, par Tony Visconti : Propaganda(1974) et Indiscreet(1975), disques sur lesquels Ian Hampton remplace Martin Gordon et Trevor White, Adrian Fisher. Ces deux albums, bien que recellant de pures merveilles, ne suscitent cependant pas le même engouement auprès du public que Kimono My House.

Aussi, l'année suivante, Ron et Russel décident de retourner aux U.S.A. En 1976, Sparks, après avoir tenté une collaboration avec le guitariste Mick Ronson, enregistre avec le producteur Rupert Holmes le très sous-estimé Big Beat, aux guitares mixées très en avant, et le groupe tournera un peu aux States pour promouvoir l'album - Ils apparaitront d'ailleurs avec 2 titres "Big Boy" et "Fill er up" dans le film catastrophe culte de l'époque "Le toboggan de la mort"

À noter que le Lp Big Beat sera le dernier album de Sparks à sortir sur le label Island Records. Un an plus tard, suite à l'échec commercial de Big Beat, Ron et Russell proposent le déroutant et finalement peu excitant Introducing (1977). Enregistré pourtant avec la crème des musiciens de studio californiens, ce disque, pas vraiment mauvais, se révèlera pourtant totalement dépourvu d'âme.

Les seventies se clôtureront avec la sortie d'un best of se concentrant sur la période "anglaise" des Sparks et reprenant 2 inédits "Tearing the place apart" et "Gone with the wind", coutume courante aujourd'hui mais totalement novatrice à cette époque.

En 1979, Ron et Russell, devinant probablement que la pérennité du groupe Sparks passera par une évolution musicale radicale, confient leur destin au célèbre producteur allemand de Donna Summer, Giorgio Moroder. Ce dernier produit (et co-signe !) les albums new wave de Sparks N°1 In Heaven(1979) et Terminal Jive (1980) . Ces disques déconcertent fortement les fans de la toute première heure mais connaissent cependant un important succès commercial, le premier au Royaume Uni, le second, en France et en Allemagne avec le hit "When i'm with you".

Ces deux albums de Sparks auront une influence déterminante sur les styles de musique populaires à venir .

À l'aube des années 1980, à nouveau accompagné par un backing-group formé à partir du groupe de Los Angeles Bates Motel, Sparks revient brièvement au rock avec le très correct Whomp That Sucker (1981) et le hit " Funny face" et l'excellent LP Angst In My Pants(1982). À cette époque, Sparks tourne pas mal aux États-Unis.

Pourtant l'année suivante, les choses se gâtent assez rapidement : Les albums Sparks In Outer Space (1983), Pulling Rabbits From A Hat (1984) et surtout le catastrophique et calamiteux "Music That You Can Dance To" (1986) voient la créativité du groupe partir de nouveau en déliquescence.

Le fond du panier fut atteint en 1988, avec le disque Interior Design, relativement moyen, à noter à cette période la collaboration des frères Mael avec le groupe français Rita Mitsouko, ce LP marque la fin de cette phase à la dérive.

Après un hiatus de plus de six ans, Sparks produit les albums Gratuitous Sax and Senseless Violins (1994), "Plagiarism (1997), Balls (2000) et surtout Lil' Beethoven (2002) qui permettent à Ron & Russell Mael de retrouver enfin inspiration et faveur de leurs fans.

En effet Gratuitous Sax est déjà bien accueilli par le public, particulierement en Allemagne. Cependant, il ne reste rien sur cet album de Kimono My House. Sparks maitrise bien les courants musicaux à la mode, mais les titres ne sont plus aussi travaillés, trop commerciaux. Peu importe, il marque un tournant par rapport aux années 1980. On doit le signaler, particulièrement sur le plan mélodique.

Plagiarism (1997) est plus discuté. Reprise de leur succès (majoritairement des années 1980) en version plus dance, plus techno, plus rock ou plus symphonique, il a été reçu différemment selon les fans. Il n'empêche qu'il y a d'excellent duos sur ce disque, notamment avec le groupe Faith no more pour des reprises de "This town" et de "Something for the girl with everything". Tammy Glover vient remplacer l'ancienne percussionniste et a le mérite de rester pendant neuf ans (en 2006 elle était encore sur scene), ce qui est exceptionnel pour ce groupe qui a changé de formation toutes les trois ou quatre années!! Le concept est en soi brillant, digne de l'avant-gardisme des frangins, comme on "sample" et "plagie" tout dans les années nonante sans réellement "créer" du neuf, ils n'attendent pas que d'autres le fassent à leur place.

Balls (2000) marque un tournant pour un retour à la créativité. D'inspiration Techno, il est assez déroutant au premier abord. Les mélodies restent assez correctes mais à l'avis des fans de toujours, l'absence de guitares devient trop pesante et ce, depuis trop longtemps.

Lil Beethoven (2002) est arrivé quand les fans craignaient le pire musicalement. Sparks suivait les modes, mais pas les fans sur le plan musical. Sur cet album, ils retrouvent leur inspiration et enregistrent de loin leur album le plus travaillé et le plus original depuis longtemps. Entre musique minimaliste, musique symphonique et hard rock, l'album se distingue par une sonorité unique, des compositions ou les moindres détails sont travaillés et des textes qui regorgent de trouvailles et d'ambuigités. Le groupe engage Dean Menta, ancien guitariste de Faith no more, comme membre permanent. Ils produisent leur premier concert en 2002 au Royal Albert Hall de Londres sous la formule d'un show reprenant la totalité de l'abum en première partie et en seconde un "best of" de leur succès précédents, formule qui est encore d'application aujourd'hui pour leur show de promotion.

Le vingtième album de Sparks, Hello Young Lovers est sorti en février 2006. Il est royalement accueilli par les critiques et le public. La tournée (dont cinq dates au Royaume-Uni) présente le groupe au mieux de sa forme, avec cinq musiciens sur scène, dont un bassiste (première fois en ces quinze dernières années). Inclassable musicalement parlant et dans la lignée logique de "lil Beethoven", Ce disque est une suite très correcte à l'album précédant, et qui marque une évolution dans la sonorité. Les fans sont ravis, eux qui depuis des années se faisaient décriés pour leur fidélité à un groupe fort peu considéré sur la scène musicale et catalogué "bubble-gum music".

D'ailleurs l'album est entré dans les charts britanniques, et le single "Dick around", un des morceaux dont les frangins sont les plus fiers d'avoir créer cartonne actuellement.

Beaucoup d'artistes new wave ou electro-pop revendiquent aujourd'hui les frères Ron & Russell Mael comme des inspirateurs incontournables. C'est le cas de Grand Popo Football Club fondé par Ariel Wizman et Nicolas Errèra avec lequel ils ont co-composé 2 titres sur l'album Shampoo Victims, Vince Clarke, le fondateur des groupes Depeche Mode, Yazoo puis enfin Erasure dans lequel il officie actuellement. Erasure firent d'ailleurs un duo avec les Sparks en 1997, pour une réinterprétation du titre Amateur Hour sur l'album Plagiarism.

Trop méconnus, leur œuvre mérite incontestablement le détour.....

A voir leur deux seuls DVD officiels "Live in London" (période Balls) et "Live in Stockhom : Lil Beethoven"

Regret : Quoique les "best of" fourmillent à leur sujet, reprenant deci-delà certaines périodes musicales liées à leur firme de disques du moment, le LP "Introducing" n'a jamais été ré-édité en version CD (alors que leur premier album sous la dénomination "Halfnelson" avec la pochette originale de l'album se trouve en CD (Japon)) et par ailleurs aucun "Live" officiel" n'a été conçu à ce jour et pourtant, les fans vous diront que l'énergie déployée sur scène valait souvent le détour.

Expressions enregistrées des moteurs

Expressions enregistrées des moteurs

1) groupe pop 80 / 11 fois
26) paroles de lil beethoven de sparks / 1 fois
2) groupe pop usa / 11 fois
27) groupe spark allemand / 1 fois
3) groupe allemand annee 80 / 10 fois
28) premier groupe pop rock / 1 fois
4) hit allemand annee 80 / 6 fois
29) nom de groupe pop rock 2000 / 1 fois
5) groupes rock 2000 / 3 fois
30) the sparks violin 81 / 1 fois
6) annuaire groupe pop rock / 2 fois
31) les groupes new wave allemand annee 80 / 1 fois
7) les meilleurs albums de sparks / 2 fois
32) nom des groupes de rock des annee 80 / 1 fois
8) succes pop allemand annee 80 / 2 fois
33) sparks groupe pop / 1 fois
9) sparks indiscreet / 2 fois
34) les sparks meilleur album / 1 fois
10) sparks site / 1 fois
35) groupe de rock fonde en 1974 / 1 fois
11) qui est le premier groupe de pop rock / 1 fois
36) groupe de rock house / 1 fois
12) the sparks funny face le clip / 1 fois
37) hit des meilleur groupes de pop rock / 1 fois
13) dvd du groupe sparks / 1 fois
38) meilleur titre de sparks groupe / 1 fois
14) hit sparks / 1 fois
39) annuaire des groupes de pop / 1 fois
15) annuaire des groupes pop rock / 1 fois
40) new group rock usa / 1 fois
16) dernier album de sparks / 1 fois
41) nom des group rock usa / 1 fois
17) this town ain t big enough for both of us partitions / 1 fois
42) groupe pop beethoven / 1 fois
18) formation groupe de pop rock / 1 fois
43) meilleurs groupe pop rock annee 80 / 1 fois
19) the sparks annee 80 / 1 fois
44) annee 80 the sparks / 1 fois
20) groupe rock spark / 1 fois
45) groupe rock pop annee 80 / 1 fois
21) parole francaise angst in my pants the sparks / 1 fois
46) groupe music allemand annee 80 / 1 fois
22) sparks introducing / 1 fois
47) groupe pop depauis 2000 / 1 fois
23) sparks group / 1 fois
48) groupe musique the sparks / 1 fois
24) groupe pop rock usa depuis 2000 / 1 fois
49) annuaire groupe musique usa / 1 fois
25) music sparks group 80s / 1 fois
50) sparks when i m with you / 1 fois

Publicités