Alice Cooper - Site officiel du groupe : www.alicecooper.com

> Accueil > Annuaire > Artistes / Groupes > Métal > Alice Cooper - Site officiel du groupe : www.alicecooper.com


1erePlace - Agence spécialiste de la relation presse et du netlinking

Solutions internationales
haut-de-gamme

downarrow
bglogo1

Une agence au service de votre performance

Relation presse et netlinking

rocket

Une offre sur-mesure

Chaque projet est unique, c'est pourquoi nous travaillons efficacement au quotidien à chaque problématique que vous rencontrez.

stats

Opportunités internationales

Car vos projets ont une portée hors de nos frontières, nos offres vous accompagnent aux portes de tous les pays dont vous avez besoin.

gears

De véritables valeurs

Loin d'un objectif de quantité, notre agence s'engage humainement et éthiquement à vos côtés dans un soucis de qualité et de satisfaction.

group

Interlocuteur unique

Avoir un interlocuteur unique vous permet d'avancer sereinement et d'être bien accompagné tout au long de vos campagnes.

bolt

Une équipe multilingue

Pour vous apporter une expertise poussée sur les marchés étrangers, notre équipe est capable d'échanger dans de très nombreuses langues.

Nos partenaires médias

Plus de 10 000 supports sur 35 pays

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Nous les accompagnons

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Contactez-nous et tentez l'expérience du sur-mesure !

Nom de l'entreprise

Nom & Prénom du contact

E-mail

Numéro de téléphone

Dites nous en plus sur vous et vos besoins

Groupe Lavisibilite

22 route de Nanfray

74960 Annecy

commercial@1ereplace.com +33 4 50 11 72 96

Suivez-nous



Alice Cooper - Site officiel du groupe

Vu
 3354
Out
 13
In
 0
PR
Pagerank 0 : indice de popularité Google
 Visiter
Alice Cooper - Site officiel du groupe
Alice Cooper (né Vincent Damon Furnier le 4 février 1948 à Detroit, Michigan - ) est un chanteur, meneur de groupe de musique et musicien américain.
Son nom de scène sera aussi celui du groupe hard rock qu'il formera avec des collègues. De par son attitude et son apparence, il est reconnu comme étant le principal père du shock rock. Sa carrière est une véritable série de montagnes russes.

Dans un premier temps avec le Alice Cooper Group (1969-1974) et par la suite en carrière solo (1975-...), le chanteur prolifique traversera différentes phases et différents styles dans sa carrière (freak, shock rock, expérimentations, new wave, électro-rock, heavy metal, pop-rock, grunge, métal-industriel...)

Leur réputation de groupe déjanté et malsain intéresse Frank Zappa, grâce à qui deux albums sortiront : Pretties For You en 1969, et Easy Action l'année suivante. Ces albums utilisent des références tordues aux Beatles, au rock psychédélique et à la "freak music" expérimentale. Malgré l'insuccès de ces deux disques, Alice Cooper s'affirme comme un groupe scénique de premier plan. Au bout d'un an, le groupe, ruiné (ils en étaient alors réduits à vivre à cinq dans la même chambre d'un motel), décide de tenter sa chance à Detroit, qui semble alors une ville plus accueillante que Los Angeles pour le rock.

C'est là qu'ils rencontrent leur futur producteur, Bob Ezrin, sous la direction duquel ils enregistreront leurs prochains disques : "Love It To Death" (1971), qui révèle alors leurs talents musicaux et capacités commerciales ("I'm Eighteen" est le premier tube du groupe) puis "Killer", paru aussi en 1971 qui s'inscrit dans la même veine musicale. Il confirme leur importance grandissante, notamment grâce à un nouveau hit, "Under my wheels" et la chanson "Desperado", hommage d'Alice Cooper à Jim Morisson, mort la même année. Killer est un album particulièrement sombre qui justifiait un Cooper plus théâtral et obscène sur scène.

Utilisant certains ingrédients du théâtre de l'absurde, Cooper affine son image de marque en découpant des poupées à la hache et en utilisant des accessoires étonnants. Chaise électrique, guillotine, potence et boa constrictor surgissent de la scène. La mise en spectacle talentueuse d'une thématique morbide et violente fait émerger Alice Cooper de la scène rock, et le groupe devient une grande attraction aux États-Unis : son public se presse pour voir Cooper crever des ballons remplis de vers au-dessus des premiers rangs et se faire pendre en public. Le groupe apparaît également comme le peintre cynique d'une Amérique sombre très éloignée des idéaux de l'époque. On va jusqu'à dire qu'il aurait flingué le mouvement hippie à lui tout seul.

En 1972, l’album School's Out remporte un énorme succès. C'est la plus grosse vente de single du groupe pour les années 70. Le disque vinyle est vendu emballé dans une culotte féminine en papier, coup de publicité garanti.

L'album Billion Dollar Babies, paru l'année suivante, marque l'apogée du Alice Cooper Group. Très réussi, il comporte d'excellentes compositions ("Hello Hooray", "Elected", "No More Mr Nice Guy"). Il atteint la première position des ventes aux USA et en Angleterre malgré certains titres choquant comme "I love the dead" qui traite de nécrophilie. La tourné de 1974 est grandiose et Cooper se surpasse au niveau théatral. Mais les choses ne tardent pas à se gâter.

Éclipsés derrière un chanteur charismatique et exubérant, certains membres du groupe préférent abandonner l'aspect théatral en spectacle. Cependant, Alice n'était pas d'accord, pensant qu'il devait aller plus loin dans la démesure. Le groupe sort à la fin de l'année un nouvel opus, "Muscle of love" (1974). Dès le début du projet, Bob Ezrin quitte le navire, sentant la soupe chaude... Le guitariste Glen Buxton éprouve des problèmes de santé assez importants pour être remplacé occasionnellement. Sans obtenir un succès égal à son prédecesseur, il se classe dans le top ten US mais les tensions internes grandissent... En 1974, à l'issue d’une longue tournée harassante, le groupe est mis en veilleuse. Warner, la maison de disque, en profite pour éditer un "Greatest Hits" aux juteuses retombées (n°8 US). Le groupe original et légendaire se démembre en fin 1974, au sommet du succès.

Publicités