Didier Lockwood - Violoniste français de jazz : www.didierlockwood.com

> Accueil > Annuaire > Artistes / Groupes > Jazz > Didier Lockwood - Violoniste français de jazz : www.didierlockwood.com




Didier Lockwood - Violoniste français de jazz

Didier Lockwood - Violoniste français de jazz
Didier Lockwood (11 février 1956, Calais), violoniste de jazz français.

Né dans une famille musicienne, il obtient les Premier Prix du Conservatoire National de Calais et de musique contemporaine de la SACEM pour sa composition pour violon préparé en 1972. Il admire la musique classique, mais, initié par son grand frère Francis, pianiste, il s'orientera vers la musique à tradition orale. Il découvre le violon amplifié et préfère intégrer le groupe de jazz-rock Magma à 17 ans plutôt que de tenter l'entrée au CNSM de Paris.

Engagé dans le big band de Michel Colombier, il se fait remarquer par Stéphane Grappelli qui lui propose de l'accompagner dans ses tournées. Il est ensuite invité par le pianiste Dave Brubeck et commence une carrière solo.

Il enchaîne ensuite les albums avec différentes formations, notamment son fameux DLG (Didier Lockwood Group). Il joue en compagnie de Martial Solal, Gordon Beck, NHOP, Michel Petrucciani, Aldo Romano, André Ceccarelli, Jean Paul Céléa, Miles Davis, Lenny White, Marcus Miller, Herbie Hancock, Elvin Jones, les frères Marsalis ou encore Barbara, Claude Nougaro, Ivan Paduart, Richard Bohringer, Jacques Higelin, etc. Il séjourne à plusieurs reprises aux États-Unis où il enregistre quelques albums.

Son succès ne se dément pas, et il est récompensé par une Victoire de la musique en 1985, un disque d'or, et reçoit en 2003 la Légion d'honneur.

Il explore en permanence de nouveaux horizons, comme en témoigne son spectacle « Omkara » réalisé avec le chorégraphe (danseur de Bharata Natyam) compositeur (joueur de vinâ) indien Raghunath Manet.

Il est également célèbre pour ses solos des « mouettes », démonstrations d'effets électroniques pour violon solo (il imite aussi bien ces oiseaux qu'un train ou bien encore nous plonge dans des ambiances arabes, chinoises ou bohémiennes en superposant accompagnement et solo).

Didier Lockwood s'est aussi remarqué par son implication pédagogique, puisqu'il publie une méthode d'improvisation intitulée Cordes et âmes (prix SACEM 2002), et crée en 2001 le CMDL (Centre des Musiques Didier Lockwood), une école d'improvisation.

Il est en charge de la vice-présidence du Haut conseil de l'éducation artistique et culturelle qui lui a été confiée conjointement, le 19 octobre 2005, par les deux ministres français de la culture et de la communication, et de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche[1].

Il est marié à la chanteuse Caroline Casadesus (fille du chef d'orchestre Jean-Claude Casadesus et petite-fille de la comédienne Gisèle Casadesus) avec laquelle il a partagé l'affiche dans le spectacle musical Le Jazz et la Diva (nommé aux Victoires de la musique 2006).

Publicités