Charlie Parker - Site officiel du saxophoniste américain : www.cmgww.com

> Accueil > Annuaire > Artistes / Groupes > Hip Hop > Charlie Parker - Site officiel du saxophoniste américain : www.cmgww.com


1erePlace - Agence spécialiste de la relation presse et du netlinking

Solutions internationales
haut-de-gamme

downarrow
bglogo1

Une agence au service de votre performance

Relation presse et netlinking

rocket

Une offre sur-mesure

Chaque projet est unique, c'est pourquoi nous travaillons efficacement au quotidien à chaque problématique que vous rencontrez.

stats

Opportunités internationales

Car vos projets ont une portée hors de nos frontières, nos offres vous accompagnent aux portes de tous les pays dont vous avez besoin.

gears

De véritables valeurs

Loin d'un objectif de quantité, notre agence s'engage humainement et éthiquement à vos côtés dans un soucis de qualité et de satisfaction.

group

Interlocuteur unique

Avoir un interlocuteur unique vous permet d'avancer sereinement et d'être bien accompagné tout au long de vos campagnes.

bolt

Une équipe multilingue

Pour vous apporter une expertise poussée sur les marchés étrangers, notre équipe est capable d'échanger dans de très nombreuses langues.

Nos partenaires médias

Plus de 10 000 supports sur 35 pays

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Nous les accompagnons

accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp accomp

Contactez-nous et tentez l'expérience du sur-mesure !

Nom de l'entreprise

Nom & Prénom du contact

E-mail

Numéro de téléphone

Dites nous en plus sur vous et vos besoins

Groupe Lavisibilite

22 route de Nanfray

74960 Annecy

commercial@1ereplace.com +33 4 50 11 72 96

Suivez-nous



Charlie Parker - Site officiel du saxophoniste américain

Vu
 3629
Out
 19
In
 0
PR
Pagerank 0 : indice de popularité Google
 Visiter
Charlie Parker - Site officiel du saxophoniste américain
Charles Parker Jr, est un saxophoniste alto américain né le 29 août 1920 à Kansas City, mort le 12 mars 1955 à New York.
D'abord appelé Yardbird (le bleu) au début de sa carrière, surnom dont l'origine se perd dans des dizaines d'explications différentes, son surnom sera ensuite raccourci en Bird (l'oiseau), qui le suivra tout au long de sa vie. Parker est considéré comme l'un des musiciens de jazz les plus doués et innovateurs de tous les temps. Il est souvent crédité comme étant l'inventeur du style be-bop, ce qui n'est probablement que partiellement exact. Décédé jeune au terme d'une vie aventureuse, il est l'objet d'une véritable légende, où il est souvent difficile de démêler le vrai du faux. Chaque année a lieu au mois d'août le Charlie Parker Festival, dans une galerie d'art, Tribes Gallery à New York (285 third street NY, NY).

Fils unique de Charlie Parker Senior, pianiste et danseur itinérant, puis steward dans les chemins de fer, et d'Addie Parker, le jeune Charlie chante dans la chorale de son école, puis se passionne pour le jazz, dont Kansas City est à l'époque la Mecque, en même temps que celle du jeu, de la prostitution, de la drogue et du trafic d'alcool - nous sommes sous la Prohibition. Dès 11 ans, Parker commence à jouer du saxophone, pour intégrer l'orchestre de son école à l'âge de 14 ans. De nombreux témoignages concordent pour affirmer qu'il ne fait montre dans ses jeunes années que d'un médiocre talent pour la musique, qu'il compense tant bien que mal par un enthousiasme débordant. Dans le Kansas City de cette époque, où les musiciens des grands orchestres de jazz comme celui de Count Basie luttent pour la reconnaissance dans des jam-sessions qui sont autant d'affrontements sans merci, un jeune saxophoniste sans expérience ni connaissances comme Charlie n'a que peu de chances de parvenir à percer.

À l'âge de 17 ans, il parvient malgré tout à intégrer des orchestres de Kansas City pour quelques dates, et perfectionne sa technique naissante auprès de Buster Smith. Grand admirateur de Lester Young, alors le roi de la ville avec Coleman Hawkins, Charlie tente de les égaler en s'imposant dans les jam-sessions, mais ne parvient qu'à subir de cruelles humiliations.

En 1937, il intègre finalement le groupe du pianiste Jay McShann, avec qui il tourne dans toute la région et jusqu'à New York, et enregistre ses premiers morceaux.

En 1939, Parker quitte Kansas City, dont la scène jazz s'essouffle, victime de l'abolition de la Prohibition qui ruine tripots clandestins, principaux employeurs de musiciens, pour gagner New York. Il y trouve un emploi de plongeur dans les cuisines d'un restaurant où joue régulièrement Art Tatum, génie du piano qui aura sur lui une influence considérable, notamment par son époustouflante maîtrise de l'harmonie.

En 1942, Parker quitte le groupe de McShann pour jouer pendant 8 mois aux côtés de Earl Hines. On situe à cette époque les débuts du be-bop, bien que peu d'informations et aucun enregistrement - à cause d'une grève du syndicat des musiciens - ne puissent en témoigner. Il semble pourtant que ce style ait été inventé, ou tout du moins formalisé par un groupe de jeunes jazzmen dont Parker, qui a fait des progrès musicaux stupéfiants au cours des mois précédents, fait partie avec le trompettiste Dizzy Gillespie, le pianiste Thelonious Monk, le guitariste Charlie Christian et les batteurs Max Roach et Kenny Clarke. Elaborée au cours des jam-session d'après concert dans les clubs de la ville, cette nouvelle musique extrêmement complexe a pour but, comme le résuma plus tard Monk, de créer quelque chose "qu'ils ne puissent pas jouer", "ils" désignant les musiciens des grands orchestres, souvent blancs, qui pratiquaient une forme plus commerciale de Jazz.

Pour cela, le be-bop allonge les temps d'improvisation dans les morceaux et accélère le tempo. Harmoniquement il intègre les gammes altérées dans le jeu et sort des cadres traditionnels d'improvisation tout en conservant les morceaux traditionnels du jazz. Le thème fétiche de Bird, Cherokee en est l'exemple le plus parfait dès 1947. C'est avec le be-bop que Charlie Parker devient la légende que nous connaissons, et qui a parfois tendance à occulter la réalité de sa vie…

Publicités