Lim - Site officiel de l'artiste : limtousillicites.com

> Accueil > Annuaire > Artistes / Groupes > Hip Hop > Lim - Site officiel de l'artiste : limtousillicites.com


Lim - Site officiel de l'artiste

Lim - Site officiel de l'artiste
LIM, prononcé L.I.M, de son vrai nom Salim Lakhdari, né en 1981 à Boulogne Billancourt, est un rappeur français et producteur.

D'origine algérienne kabyle, LIM est né en 1981 à Boulogne Billancourt dans les Hauts-de-Seine[1]. LIM commence le rap en 1990, à l'âge de neuf ans, avec le groupe Mo'vez Lang, aux côtés de Boulox (Djibi Diop) et Cens Nino (Houcene Marega). En 1994, il participait à la tournée européenne des « Sages poètes de la Rue ». La première apparition discographique a lieu en 1995 dans les cool sessions 2 de Jimmy Jay avec le morceau « Poison juvénile » avec son groupe Mo'vez. En 1997, sortie du mini LP Beat « Dans la sono » qui les fait redécouvrir au public avec « Originale Future Style » en même temps que Malekal Morte ou Sir Doum's. Ensuite arrive l'étape du premier album du groupe Mo'vez Lang en 1999, précédé de quelques apparitions remarquées grâce à l'énergie dégagée sur mixtapes et autres compilations (Rencontre Paris New York, Nouvelle Donne).

Il participe ensuite notamment au titre « Animals » pour l’album Temps Mort de Booba, et après un passage chez le label 45 Scientific, qu’il quittera pour des raisons internes, LIM prend la décision de s'auto-produire. Il décide alors de monter avec Fouéd (R.A.T aka Rien A Tégra) sa propre structure « Tous Illicites », sous laquelle il réalise les mixtapes Violences Urbaines en 2002, Double Violences Urbaines en 2004 et Triple Violences Urbaines en 2006.

Dans son premier album solo, Enfant du ghetto, LIM nous fait découvrir son univers, ses pensées et ses principes. Fidèle à la rue, on trouve des morceaux parlant de drogue, de la police, du sexe, des embrouilles, mais LIM sait aussi aborder d’autres sujets tel que « l'enfance maltraitée », ou la lutte contre la drogue dans « Laisse tomber Hélène», où il s'adresse aux accros à l'héroïne. On retrouvera sur l’album d’autres featurings, comme Mala (Malekal Morte), Fantom ou Supa Lexx (Boogotop). Cet album est entièrement autoproduit, des textes à la promo, en passant par les sons. Il est accompagné d’un DVD d’environ 1h30 comprenant des interviews de lui-même et de Fouéd, Denver, ainsi des lives, des freestyles, et le clip « C pour mes Frères » de 9mn30 .

La même année sort l'album Rue, né de la bonne entente entre LIM et le rappeur Alibi Montana. (LIM avait eu l'occasion de poser sur l'album d'Alibi Numéro d'Ecrou). La production de cet EP est assurée par Menace Records (et non Hostile), le label sur lequel sont signés Alibi Montana et son petit frère, Alino l'aligator.
En 2006, LIM pose sur bon nombre d'œuvres : la mixtape Prison (featuring Karim et produit par Yzo), l'album d'Holocost (L'argent de la brinks) ainsi que celui d'Alpha 5.20 (Vivre et Mourir à Dakar). De plus, sa troisième mixtape voit le jour (Triples violences Urbaines). Cet opus élargit cette fois le secteur de ses participants à la France entière. Il est alors possible de découvrir, outre les 5 premiers titres entièrement dédiés à LIM, des rappeurs de toute la France, tels que Karl'1 (77) ou de redécouvrir ceux déjà entendus sur Violences Urbaines et Double Violences Urbaines. Son second album solo, Délinquant, sort en octobre 2007, qui suit Maxi Delinquant sortie le 18 juin 2007.

Publicités